Strobing et Conturing top ou flop ?

Article pinceau

En 2015, vous n’avez pas pu passer à côté du conturing qui est devenu aussi célèbre que son instigatrice Kim Kardashian. Et en ce début d’année 2016 le Strobing prend le pas et tente de se faire une belle place parmi les tendances maquillage. Comment reproduire ses deux tendances depuis sa salle de bains ? Top ou Flop ? suivez le guide !

Conturing : L’art du camouflage et de la transformation en puissance 

Le conturing va permettre de redessiner les traits ou l’ovale du visage, d’affiner son nez, d’avoir des pommettes plus saillantes, ou un visage moins rond. Et comment ? En travaillant sur les ombres et la lumière. Déja ultra utilisée par les stars sur le tapis rouge ou lors de shootings photo, cette technique est devenue plus « accessible » au grand public cette année. Certaines marques proposent même des tutos beauté ou des outils spéciaux (poudre 2 en 1, pinceaux biseautés ou crayon double embout) pour nous permettre de reproduire les makeup des catwalks chez nous.

Comment le reproduire chez soi ? 

Il suffit de travailler avec deux teintes différentes : une claire et une foncée. Cela peut être avec une poudre claire et un bronzer, ou deux couleurs de fond de teint différentes. Le but est de transformer  les traits de son visage en posant la couleur plus foncée sur les zones à sculpter et à camoufler (par exemple l’ovale du visage, le nez, le menton) et la teinte plus claire sur les zones à illuminer (cernes, front…). Ensuite avec un pinceau on floutte l’ensemble et on poudre pour matifier.

Alors Top ou flop ? 

Après avoir testé, il est extrêmement difficile de sortir complèment conturée si je puis dire ! Le visage est totalement méconnaissable. Si vous recherchez un résultat naturel alors vous pouvez passer complètement votre chemin ! Avec la couleur foncée du fond de teint même bien floutée on peut facilement se retrouver avec un teint « carotte » tout sauf élégant pour moi ! Mais il peut être une bonne alternative si on désire camoufler une partie de notre visage (le nez par exemple). Un petit « top » tout de même, mais à utiliser avec une certaine modération !

Strobing : J’illumine, tu illumines, nous illumions…

Deuxième grande star des podiums le strobing. Ici c’est tout le contraire du conturing qui tient dans un seul et grand mot : illuminer ! Oui illuminer le visage pour le mettre en valeur et lui apporter un fini « teint frais et glowy de jeune fille » en mettant certaines zones du visage (aile du nez, front, menton, contours des lèvres) en valeur.

Comment le reproduire chez soi ? 

Il suffit de posséder dans sa trousse de beauté une poudre enluminatrice. Avec le pinceau associé on pose la matière sur les zones à enluminer. Pour camoufler les cernes on peut utiliser un pinceau enlumineur ou une teinte d’anticernes plus claire.

Alors Top ou flop ? 

Bon… c’est un grand flop pour moi ! Pourquoi ? Parce que depuis la nuit des temps on nous demande de matifier notre teint pour éviter les brillances disgracieuses de fin de journée. En clair avec le strobing on a l’impression (pas très glamour excusez moi) que l’on a mis une crème trop riche sur la peau et que le visage devient gras, je ne suis pas vraiment fan ! 

Clap de fin, moi je passe mon tour les filles ! On la refait avec moins de lumière, moins de conturing et plus de naturel ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s