Une semaine sans maquillage ? Suivez le guide !

Capture d’écran 2016-03-12 à 19.12.28

Si vous me suivez sur Instagram  vous avez peut être pu constater que j’ai décidé de ne plus me maquiller pendant une semaine. Une semaine entière à ballader sa tête de rat  sans maquillage (et l’assumer). Mais pourquoi s’infliger un tel châtiment ? Parce que mes proches m’ont fait remarquer que je me maquillais tous les jours (oui oui) et que ma peau avait peut être besoin de respirer. (Et c’est vrai). Mais j’ai décidé de pousser le défi plus loin, parce que oui, une journée, deux jours, trois jours… non ! 1 semaine les amis ! Et ça donne quoi une peau sans maquillage ? Et bien je vous explique tout ça ici !

Jour 1 : 

Déterminée je me dis « Ah ah » une semaine trop facile. Je décide de poser un masque et de m’appliquer une bonne crème hydratante, et de ne plus rien faire de la journée. Je me dis A moi la liberté que de temps gagné ! Sauf que ce n’est pas simple de se voir sans maquillage, tu n’as qu’une envie, te tartiner de fond de teint, te poudrer et mettre en vitesse un rouge à lèvres. Mais non tu tiens tu l’as décidé. (Sinon bonjour la honte auprès de ton entourage…)

Jour 2 : 

Aie ma peau tiraille. J’aurais du m’en douter, mais… et oui tu n’as pas mis de crème hydratante ni démaquillé ta peau le soir. Donc tu le payes. Et tu indique sur ta check list du soir même de procéder étapes par étapes à un bon démaquillage sous peine de voir les squames de ta désydratation se faire la malle sur ton visage. Point. Au revoir la liberté et le temps que tu aurais pu gagner le soir à te démaquiller. Ta peau le réclame alors tu le fais c’est tout.

Jours 3-4-5 :

Ma peau tiraille moins car je procède à une bonne hydratation le soir…Mais il manque quelque chose je trouve. Ma peau n’est plus souple, et je le ressens. Certes le teint n’est pas le problème, mais je la sens fatiguée. J’ai tout de même des squames sur les ailes du nez et le contour des yeux.

Je sors sans maquillage sans problème, les gens ne t’arrêtent pas dans la rue en te disant « mon dieu elle n’est pas maquillée quelle horreur ». Donc c’est une bonne chose. Mon entourage me fait constater que ce n’est pas une fin en soin de ne pas se maquiller et je commence à y prendre goût en fait…

Jours 6 et 7 : 

Je me suis complètement habituée à ma tête sans maquillage. Ma peau va beaucoup mieux. Je décide même de faire le tri dans ma vanity. Ai-je vraiment besoin de tout l’attirail fond de teint, poudre matifiante, blush, enluminateur à la fois ? Je revois un peu les bases de mon makeup et décide même d’établir un changement dans ma routine, attention branle bas de combat !

En conclusion ? 

Une bonne expérience. Ma peau a manquée d’hydratation, a tiraillée un peu et j’ai eu quelques squames liées à la déshydratation au départ. Je pense que le fait de se maquiller chaque jour, nous oblige à utiliser des produits qui au final hydrate la peau. Le fait par exemple de mélanger son fond de teint avec sa crème de jour, va apporter un certain confort à la peau. Donc rester sans maquillage prive en quelque sorte la peau de ces bienfaits. Après en passant par l’étape du démaquillage le soir, à rééquilibrer le processus je pense. J’ai même suite à cela décidée de m’accorder un jour sans maquillage par semaine pour laisser ma peau respirer. Une bonne chose pour moi qui me maquillais tous les jours ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s